0%

Les Adieux de Napoléon

A l’occasion des 210 ans des Adieux de Napoléon Ier au château de Fontainebleau, le Duo Diapason (Aline Franciscovich et Christophe Leray) a assuré la direction artistique de l’événement (écriture, mise en scène, interprétation) qui a attiré près de 10 000 visiteurs les 21 et 22 avril 2024.

Le Duo a choisi de développer la thématique de la chute de l’Empire, la période dite des Vingt jours, selon quatre points de vue différents et complémentaires : celui de Napoléon, celui de Marie-Louise, celui des Alliés et celui des domestiques. Des comédiens ont joué des rôles clés. Ces derniers évoluaient et interagissaient avec des reconstitueurs.

 

-Scène des Adieux dans la Cour du Cheval blanc

Reconstitution de la cérémonie des adieux du 20 avril 1814 avec l’état-major, les bataillons, les tambours, les chevaux, la berline. L’Empereur Napoléon prononçait son discours d’adieux qui le fit entrer dans la légende.

Avec les commentaires de l’historien David Chanteranne.

 

-Scène « Napoléon et ses maréchaux » dans la salle de bal

Descriptif : L’action se situe à Fontainebleau. La scène met en avant les grands moments clés qui ont jalonné la période des Vingt jours avant les adieux : de l’arrivée de Napoléon à Fontainebleau le 31 mars, en passant par la déchéance votée par le Sénat le 2 avril, la défection de Marmont le 6 avril, les phases de négociations à l’abdication entre le 6 et 11 avril jusqu’ à la préparation du départ de Napoléon et ses adieux le 20 avril 1814.

La scène s’attache à décrire à la fois un Napoléon, chef d’Etat ayant une vision et une ambition pour son pays mais aussi un homme qui fait face à son destin. On passe ainsi de l’image d’un Napoléon très entouré à un homme isolé.

Napoléon : Christophe Leray

Caulaincourt : Herve Serrurier

Macdonald : Jean-Baptiste Magrou

Berthier : Jean-Louis Dutel

Gourgaud : Laurent d’Oliveira

Maret : Bernard Proudhom

Membres de l’Etat major

 

-Scène « Marie-Louise face à son destin » dans la chapelle de la Trinité

Descriptif : Cette scène donne un éclairage sur la place et le rôle de l’Impératrice pendant la période des Vingt jours. Durant ces événements, Marie-Louise et le Dauphin ne sont pas aux côtés de Napoléon replié dans son palais de Fontainebleau. Le spectateur comprend ainsi l’itinéraire mouvementé de la souveraine déchue et accablée.

La jeune Impératrice tente en effet de faire face à des événements qui la dépassent. Après avoir quitté Paris le 29 mars 1814, elle séjourne Blois du 02 au 09 avril puis s’établit à Orléans jusqu’au 12 avril avant de gagner Rambouillet où elle est reste jusqu’au 24 avril avant de rejoindre l’Autriche. On y découvre une Impératrice, au départ, entourée et progressivement abandonnée par les membres de sa Maison. Marie-Louise est une épouse dévouée qui entretient une correspondance soutenue avec son époux, ainsi qu’une jeune mère qui veut protéger son fils.

Rôle de Marie-Louise : Sylvie Filloux

Rôle de la Duchesse de Montebello : Aline Rainette

Rôle de Madame de Luçay : Pauline Serrurier

 

-Scène « Les négociations » dans la salle des colonnes

Descriptif : La scène se situe à Paris dans l’hôtel particulier Saint-Florentin de Talleyrand. Ce dernier va orchestrer le retour des Bourbons au pouvoir et accueille par stratégie politique le tsar Alexandre 1er chez lui.

Dans cette scène, le spectateur sera au cœur des négociations diplomatiques et politiques. Caulaincourt s’impose comme un homme de devoir. Ministre des relations extérieures mais également confident, il reste fidèle à Napoléon dans l’adversité. Il n’hésite pas à multiplier les allers-retours entre Fontainebleau et Paris. Mais malgré ses efforts il reste en position de faiblesse. L’Histoire est en marche, l’abdication est inévitable.

Rôle de Talleyrand : Xavier Girad

Rôle de Caulaincourt : Erwan Limeuil

Rôle du Tsar Alexandre Ier : Johan Jolier

 

-Visite théâtralisée des Petits appartements 

Descriptif : A travers une visite théâtralisée inédite des Petits appartements, les visiteurs découvrent l’intimité du couple impérial sous la conduite de deux domestiques. Témoins privilégiés, les domestiques partagent le quotidien, les états d’âmes et parfois les confidences de l’Empereur et de l’Impératrice. Ils ont laissé des écrits qui constituent des sources précieuses.

L’action se situe le 15 avril 1814. L’Empire est dans la tourmente : Napoléon a abdiqué et prépare son départ pour l’Ile d’Elbe. Il espère le retour prochain à Fontainebleau de son épouse Marie-Louise. Dans cette perspective, Suzanne Meunier sera présente pour préparer les appartements de l’Impératrice. Du côté des appartements de l’Empereur, on retrouvera Constant Wairy, premier valet de chambre de Napoléon qui poursuit son service, sans oublier ses intérêts personnels dans ses temps troublés.

Suzanne Meunier : Chloé Froget

Constant Wairy : Nessim Vidal

 

Écriture, mise en scène et direction artistique : Le Duo Diapason

Casting et gestion des reconstitueurs : L’Histoire Retrouvée

Gestion du bivouac et des bataillons : Alexandre Clerc

Chevaux : Nicolas Drouot

Technique : Roger Ruel et son équipe

Merci à toute l’équipe du château de Fontainebleau pour sa confiance et son implication.

 

Photos : Barry’s Photography, Marc Chaslin, Mireille Amphillac, Portraits de la Grande Armée, Doriane Mattiocco, Ludmilla D. Photographe, Courrier de Seine et Marne

image
https://didascalies-by-christophe-leray.com/wp-content/themes/hazel/
https://didascalies-by-christophe-leray.com/
#c1c1c1
style1
paged
Chargement des messages ...
/homepages/31/d741045271/htdocs/
#
on
none
loading
#
Sort Gallery
on
yes
yes
off
on
off